POST-CONFINEMENT

03/05/2020

La fin du confinement approche et sera une vraie bouffée d'air frais. La vie recommencera, progressivement, à reprendre son cours. L'enfermement et l'isolement laisseront place de nouveau à la liberté.

Durant cette pause, nous nous sommes tous adaptés afin de vivre cette période de confinement au mieux.

Les problématiques traumatiques physiques ainsi qu'émotionnelles ne sont pas à négliger et un travail en somatopathie permet de rééquilibrer ces tensions accumulées.

Sur le plan Physique:

Du point de vue physique, le mouvement de nos vies quotidiennes est perturbé. Nos corps sont plus ou moins mis à l'arrêt et on commence à en sentir les effets.

  • Douleurs et tensions au réveil.

  • Douleurs cervicales, dorsales ou lombaires pendant la journée du fait de rester en position assise trop longtemps.

  • Difficultés au niveau digestif: Remontées acides, constipation, diarrhée, douleurs abdominales

  • Perte d'appétit ou au contraire, grosse fringale.

  • Sommeil perturbé, réveil nocturne et fatigue durant la journée.

Toutes ces perturbations physiques sont causées par le manque de mouvements durant la journée ainsi que du manque de dépense physique qu'engendre la vie quotidienne. (travail, déplacements, sports...)

Ces douleurs sont tout à fait normales durant cette période et la reprise progressive d'activités quotidiennes pourront normaliser ces déséquilibres fonctionnelles.

Sur le plan Émotionnel:

Sur le plan somato-émotionnel (relation corps / émotions) cette période de crise, peut créer une sensation d'insécurité. Des peurs peuvent alors surgirent.

  • peur de la maladie,
  • peur pour l'économie,
  • peur pour nos proches.

S'ajoute à cela l'isolement et l'éloignement de ces derniers qui ne favorisent pas l'équilibre corporel.

Le stress à un impact sur l'ensemble de notre corps.

L'accumulation de mauvaises nouvelles des actualités rajoutées au stress du travail à la maison ou à l'extérieur entraînent des réactions sur l'ensemble du corps comme les muscles, les ligaments, la peau ainsi que les nerfs et les fascias.

Les douleurs cervicales, dorsales, ou abdominales, les migraines sont en lien direct avec le stress de la situation et/ou de la reprise post-confinement.

La dépression durant cette période n'est pas à prendre à la légère. Elle peut venir progressivement pour s'installer dans le long terme.

Il est important d' identifier la cause et ainsi mettre en évidence pour ne pas enfouir un sentiment de mal être et qu'il ne ressorte plus tard.

La fatigue, la perte d'élan vitale ainsi que des perturbations du transit sont à identifier.

Travail en Somatopathie:

Le travail en somatopathie après cette période inédite et sans précèdent permettra de libérer le corps de ces tensions physiques et psycho- émotionnelles, afin de ré-harmoniser le corps et de retrouver un équilibre global.

Quelle que soit la pathologie du patient, une séance de somatopathie ne se substitue jamais aux consultations médicales, ni aux traitements en cours.